NBA Passion Basket :: Historique Toronto Raptors
Home to NBA Passion Basket
FAQSearchMembersGroupsProfilePMsRegisterLoginLogout
 
Historique Toronto Raptors

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    NBA Passion Basket Index du Forum -> Divisions / Conférences -> Atlantic -> Toronto
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Smackraw25
Administrateur

Hors ligne
Messages: 981
Inscrit le: 12 Mar 2008
MessagePosté le: Sam 9 Oct - 23:25 (2010)    Sujet du message: Historique Toronto Raptors Répondre en citant

Raptors de Toronto

Raptors de Toronto
Généralités
Date de fondation1995
CouleursRouge, noir, blanc et argent
SalleAir Canada Centre
(19 800 places)
SiègeToronto
ManagerBryan Colangelo
EntraîneurJay Triano
modifier 

Les Raptors de Toronto (en anglais : Toronto Raptors) sont une équipe professionnelle de basket-ball de la NBA basée à Toronto. Elle est depuis 2002 la seule franchise NBA à être située en dehors des États-Unis, en l'occurrence au Canada.
Sommaire [masquer]
Historique de la franchise [modifier]
Isiah Thomas, nommé manager général, mène la franchise dans sa première saison en NBA en 1995-1996. L'équipe arrive en même temps que les Vancouver Grizzlies. Elles sont les premières franchises à être implantées au Canada depuis les Toronto Huskies en 1946-47. Pour constituer l'équipe, un repêchage d'expansion est menée au cours duquel Toronto et Vancouver sélectionnent à tour de rôle un joueur non protégé dans les effectifs de chacune des 27 autres franchises NBA. Toronto opte pour des joueurs expérimentés comme B. J. Armstrong (immédiatement transféré à sa demande), John Salley, Willie Anderson et Jerome Kersey, mais aussi de jeunes talents prometteurs comme B.J. Tyler et Keith Jennings.
Mais le meilleur joueur de l'équipe est la recrue Damon Stoudamire, premier choix au repêchage des Raptors et septième au total. Le choix d'Isiah Thomas est contesté par les observateurs du repêchage qui eut lieu à Toronto (Ontario) et qui attendaient la sélection du joueur étoile universitaire Ed O'Bannon. Thomas a finalement eu raison de ses détracteurs dès la première saison, quand Damon Stoudamire fut élu meilleure recrue de l'année grâce à des statistiques fort éloquentes: jouant plus de 40 minutes par partie, il récolta une moyenne de 19 points et 9,3 passes (au cinquième rang de la ligue). Ed O'Bannon, quant à lui, ne jouera que trois saisons décevantes dans sa carrière. En deuxième ronde (ou tour) du repêchage, les Raptors opte pour Jimmy King, de l'Université du Michigan. La première saison se termine par un résultat honnête de 21 victoires et 61 défaites.
La saison 1996-1997 confirme les bons résultats de la saison inaugurale, avec l'appui du second choix du repêchage, l'intérieur Marcus Camby, auteur d'une excellente saison. Le duo qu'il compose avec Damon Stoudamire semble très prometteur. Ce dernier s'avère encore une fois le joueur le plus dominant de l'équipe. Jouant avec l'attitude d'un vétéran, il enregistre des moyennes de 20,2 points et 8,8 passes par parties. La saison se termine avec une fiche de 30 victoires et 52 défaites, une amélioration de 9 victoires par rapport à la saison précédente.
Mais la saison 1997-98 est gâchée par les nombreuses blessures. Isiah Thomas en fait les frais et quitte l'équipe en 1998, pour être remplacé par Glen Grunwald. La saison 1997-98 se termine avec seulement 16 victoires pour 82 matches.
Durant l'intersaison, le pivot Marcus Camby est transféré pour l'expérimenté Charles Oakley. Kevin Willis, Doug Christie et Dee Brown viennent également apporter leur expérience, tandis que les jeunes Tracy McGrady et Vince Carter font miroiter des capacités très prometteuses. Bien que ne participant pas aux play-offs, l'optimisme est de retour chez les Raptors avec un solde de 23 victoires pour 27 défaites durant la saison écourtée de 1998-99.
Les Raptors atteignent finalement les play-offs pour la première fois de leur existence en 1999-2000, après une saison de 45 victoires, grâce à l'arrivée d'Antonio Davis et du petit (1m59) meneur Muggsy Bogues. Toronto est battue sèchement 3-0 dès le premier tour par les New York Knicks.


L'équipe 2006-2007


Lenny Wilkens remplace Butch Carter au poste d'entraîneur en 2000-01, et Tracy McGrady quitte Toronto pour Orlando. Menés par l'un des plus expérimenté entraîneur de la NBA, les Raptors atteignent les play-offs (47 victoires) pour retrouver les New York Knicks qu'ils battent sans réelle difficulté. Le second tour contre les Philadelphia Sixers est très disputé, allant jusqu'au septième match et au tir raté de Vince Carter dans les 4 dernières secondes du match, les Raptors perdent alors la rencontre et la série d'un point.
La resignature en 2001-02 de Vince Carter, d'Alvin Williams et d'Antonio Davis bloquent les Raptors en leur empêchant de faire tout transfert significatif de par les limitations du plafond salarial. Hakeem Olajuwon vient pourtant terminer sa carrière sans apporter grand-chose à l'équipe. Juste avant le All-Star break, Vince Carter se blesse et met fin à sa saison. Les Raptors, condamnés à la loterie (ce qui revient à finir dans les 13 équipes qui ne participent pas aux play-offs), gagnent finalement 12 de leurs 14 derniers matches et participent in extremis aux play-offs. Ils manquent même de battre les champions de la Division, les Detroit Pistons, au bout de 5 matches serrés.
La saison 2002-03 est complètement ruinée par les blessures. Les Raptors établissent même deux records en devenant la première équipe à ne jamais pouvoir présenter 12 joueurs en tenue durant un seul match de la saison régulière, et en totalisant 519 matchs manqués par les joueurs sur toute la saison, battant les Boston Celtics et leurs 480 matchs en 1996-97. Vince Carter manque 39 matchs, Lindsey Hunter 53, Antonio Davis 29. Les Raptors finissent avec 24 victoires, leur plus faible total depuis la saison 1997-98. Ils obtiennent en revanche le quatrième choix de la Draft 2003 et sélectionnent Chris Bosh.
La saison 2003-04 s'achève avec 33 victoires pour des Raptors peu convaincants, à l'image de Vince Carter qui durant l'intersaison demande à être transféré.
Carter est finalement envoyé, le 17 décembre 2004, aux New Jersey Nets en échange de trois joueurs, dont le pivot All-Star Alonzo Mourning, grandement diminué depuis la transplantation d'un rein. Il est finalement libéré quelques semaines plus tard sans avoir joué un seul match à Toronto et part tenter sa chance à Miami. Les deux autres transfuges, Aaron Williams et Eric Williams, totalisent à eux deux 6 points de moyenne pour les Raptors. Pendant ce temps, Carter revit à New Jersey où il enregistre 27,5 points de moyenne sur la fin de saison. Avec 33 victoires pour 49 défaites, les Raptors manquent les playoffs pour la troisième saison consécutive.
L’équipe 2005-06 se construit autour du All-Star Chris Bosh, de Morris Peterson et de nouveaux venus qui apportent un réel avantage à l'équipe : les deux recrues Charlie Villanueva (7e choix) et Joey Graham (16e) réalisent une bonne première saison et le vétéran Mike James, échangé en début de saison contre Rafer Alston, accumule les performances de 30 points et plus. Bien que présentant un bilan presque équilibré pendant les quatre derniers mois de compétition, les Raptors n'ont pas réussi à combler le retard pris en novembre avec une seule victoire pour 15 défaites et terminent la saison avec seulement 27 victoires. Les Raptors ont néanmoins eu la chance d'obtenir le premier choix de la draft en la personne de l'italien Andrea Bargnani.
La saison 2006-07 s'ouvre avec la nomination de Brian Colangelo au poste de directeur général. Ce dernier, bâtisseur des Suns de Phoenix se donne pour objectif de construire une équipe rapide et explosive. Il acquiert d'abord le meneur T.J. Ford des Bucks de Milwaukee contre Charlie Villanueva puis signe les vétérans Anthony Parker et Jorge Garbajosa qui évoluent en Europe. Enfin, il fait également l'acquisition du pivot Radoslav Nesterovič, de Kris Humphries et de Fred Jones. Ce dernier sera plus tard échangé contre l'arrière Juan Dixon des Trail Blazers de Portland. Cette saison s'avérera l'une des meilleures de l'histoire de la franchise. Malgré un début relativement lent (seulement deux victoires au cours des dix premiers matchs) les Raptors terminent la saison avec 47 victoires, un premier championnat de division et une participation aux séries éliminatoires (play-offs). Ils affrontent dans le cadre d'une série hautement médiatisée, Vince Carter et les Nets du New Jersey. Les Raptors s'inclinent en 6 matchs.
Sur le plan individuel, l'entraîneur Sam Mitchell est nommé entraîneur de l'année. Chris Bosh est élu dans la formation partante du NBA All-Star Game 2007 et dans la seconde équipe d'étoile, tandis que le directeur général Brian Colangelo rafle le titre d'administrateur de l'année. Les recrues Andrea Bargnani et Jorge Garbajosa connaissent une première saison éclatante jusqu'au moment où ils sont ralentis par des blessures. En 2008, les Raptors arrivent à se qualifier pour les play-offs mais se font éliminer dès le premier tour. Les deux saisons suivantes, ils n'arrivent pas à se qualifier pour les play-offs. En 2010, la star Chris Bosh part au Miami Heat.
Palmares [modifier]
Champion de Division : 2007
Joueurs et entraîneurs [modifier] Effectif actuel [modifier]
Toronto Raptors
Effectif actuel
Entraîneur : Jay Triano

Pivot?
David AndersenCarlton
Arrière?
Leandro BarbosaBrésil
Pivot7
Andrea BargnaniItalie
Meneur8
Jose Manuel CalderonEspagne
Ailier10
DeMar DeRozanUSC
Pivot30
Reggie EvansIowa
Meneur1
Jarrett JackGeorgia Tech
Ailier fort15
Amir JohnsonWestchester High School, Los Angeles, Californie
Pivot / Ailier Fort?
Dwayne JonesSaint Joseph
Ailier Fort?
Linas KleizaMissouri
Pivot12
Radoslav NesterovičSlovénie
Pivot13
Patrick O'BryantBradley
Arrière24
Sonny WeemsArkansas
Arrière21
Antoine WrightTexas A&M
Ailier?
Julian Wright(Kansas)(C) - Capitaine (AL) - Agent libre (R) - Rookie (ou Recrue)
Meilleurs marqueurs [modifier]
Les meilleurs marqueurs de l'histoire de la franchise sont:[1]
PlaceNom du joueurPaysPoints
1.Chris Bosh
 États-Unis
10 275
2.Vince Carter
 États-Unis
9 420
3.Morris Peterson
 États-Unis
6 498
4.Doug Christie
 États-Unis
4 448
5.Andrea Bargnani *
 Italie
4 121
6.Antonio Davis
 États-Unis
3 994
7.Damon Stoudamire
 États-Unis
3 917
8.Alvin Williams
 États-Unis
3 876
9.José Manuel Calderón *
 Espagne
3 511
10.Jalen Rose
 États-Unis
2 862
Dernière mise à jour : le 15 avril 2010

(*): Joueur évoluant toujours dans la franchise
Joueurs célèbres ou marquants [modifier]


Entraîneurs [modifier]
La liste des entraîneurs des Raptors est la suivante[2].
EntraîneursDatesMatchsPlayoffs
ArrivéeDépartJouésVictoiresDéfaites % VictoiresJouésVictoiresDéfaites % Victoires
Brendan Malone1996199682216125,6%



Darrell Walker19971998131419031,3%



Butch Carter19982000165739244,2%3030,0%
Lenny Wilkens2001200324611313345,9%178947,1%
Kevin O'Neill2004200482334940,2%



Sam Mitchell2005200934515618945,2%113827,3%
Jay Triano20092010134607444,8%




_________________

PS3 Trophies



Revenir en haut
Publicité

MessagePosté le: Sam 9 Oct - 23:25 (2010)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    NBA Passion Basket Index du Forum -> Divisions / Conférences -> Atlantic -> Toronto Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  


Index | Panneau d’administration | créer forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2017 phpBB Group
Graphite Theme © 2004 DisfunktionCrew.com

Traduction par : phpBB-fr.com